Andreotti Q.

2018.004

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Andreotti Quentin

« Velella Velella ».
Une île itinérante pour la musique acoustique.

Groupe de suivi
Weinand Yves (dir. pédagogique) ; Dietz Dieter (prof.) ; Callot Didier (maître EPFL) ; Deuber Angela (expert)

Depuis les premiers rythmes et mélodies, en passant par la musique de chambre jusqu’à l’électro, la musique dans son ensemble a évolué au fil des siècles en étroite collaboration avec l’architecture et la technique. L’acoustique d’un lieu, ainsi que sa taille et son aspect visuel, impacte autant la qualité d’écoute et les sentiments du public que la composition d’une œuvre musicale. Les salles de concerts sont dès lors des espaces créés spécialement pour offrir une expérience musicale adaptée au type de musique choisi, et ce à l’aide d’une acoustique peaufinée et réfléchie. Afin d’optimiser l’écoute, différentes formes et stratégies acoustiques sont déterminées réglant et organisant les réflexions et la propagation des ondes sonores en fonction de la position des auditeurs. Les scènes en plein air – généralement destinées aux publics nombreux – valorisent leur environnement au détriment de l’acoustique, généralement médiocre, avec comme palliatif une sonorisation excessive. Ce projet propose une alternative pour la musique en plein air: une salle de concert ouverte qui flotte sur lac Léman et peut ainsi se déplacer facilement de ville en ville durant l’été. Ses panneaux acoustiques, entourant la scène et les gradins, distribuent le son sur le public afin de l’envelopper dans une atmosphère musicale unique, dans un cadre idyllique. Cette “île musicale” peut accueillir quelque 300 personnes et les embarquer dans une croisière acoustique immersive et expérimentale.