Balmer M.

2018.006

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Balmer Matthias

Doldenhornhuette. Un refuge revalorisé.

Groupe de suivi
Ortelli Luca (dir. pédagogique) ; Bakker Marco (prof.) ; Bolomey Dan (maître EPFL) ; Lépine Estelle (expert)

La cabane Doldenhorn, située à 1915 m d’altitude dans la vallée de la Kander, est orientée au Sud, tournant ainsi le dos à la meilleure vue sur la vallée et le lac d’Oeschinen. Le manque d’espace et son état de délabrement exigent une intervention. Implanté à l’extrémité de l’épaulement sur laquelle cette première cabane est construite, à l’abri du grand couloir d’avalanche, un deuxième abri vient donc la compléter. A cette occasion, le premier refuge est allégé de plusieurs annexes pour retrouver sa volumétrie de 1939. Judicieusement placé en alignement avec le terrain, le nouveau bâtiment, qui forme une terrasse avec l’existant à un niveau de référence élevé d’un étage, est orienté en direction de la vallée. Parce qu’il est en bois, il se différencie évidemment de la minéralité de la construction ancienne, représentative des cabanes du club alpin d’inspiration Heimatstil. Pourtant, par différents aspects, il s’en rapproche et dialogue avec elle. Celle-ci accueille désormais le refuge d’hiver et les dortoirs sur deux niveaux; quant au nouveau bâtiment, il abrite les espaces de service, un réfectoire généreux à double hauteur, la cuisine et le logis du gardien, accessible depuis la cuisine. Un couloir relie les deux bâtiments, au-dessous de la nouvelle terrasse.