Dupasquier A.

2018.047

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Dupasquier Aurélie et Gisler Damien

« Plug Walk ».
Revalorisation de la polarité événementielle de Bellerive, Lausanne (VD).

Groupe de suivi
Rey Emmanuel (dir. pédagogique) ; Kaufmann Vincent (prof.) ; Formery Sara (maître EPFL) ; Kuo Jeannette (expert)

Bellerive apparaît aujourd’hui comme un lieu à fort potentiel, où public et privé se côtoient sans en donner une définition propre. Implanté sur l’un des derniers grands sites plats de la ville, le projet questionne la thématique de l’évènementiel déjà présent sur cette portion privilégiée des rives du Léman. Au Sud du périmètre, l’installation d’une infrastructure permanente, intégrant une passerelle publique et pouvant recevoir divers programmes, augmente le potentiel d’accueil d’évènements éphémères. La partie Nord est organisée par une série de places publiques qui dialoguent avec la structure et le tissu urbain. La promenade surélevée, véritable épine dorsale du projet, revalorise la zone tout en intégrant les programmes industriels existants, comme la gravière et le chantier naval, qui participent à l’identité du lieu et à son dynamisme. Elle assure également l’articulation des volumes bâtis qui s’y rattachent et la continuité de la balade lacustre, actuellement rompue. Le siège du Conseil du Léman, qui coordonne la gestion du lac, profite de la grande influence du port d’Ouchy pour intégrer le nouveau système. Un belvédère et un restaurant marquent les extrémités de cette infrastructure longiligne, tandis qu’une salle d’exposition, des logements et un espace de stockage la complètent en ponctuant le parcours. Bellerive acquiert ainsi un caractère précis et ouvert, à même de garantir à Lausanne un nouveau rayonnement et de renforcer son statut de polarité événementielle urbaine.