Haidinger J.

2018.061

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Haidinger Jolan

Porto renaît. Piscine de Porto (Portugal).

Groupe de suivi
Ortelli Luca (dir. pédagogique) ; Gargiani Roberto (prof.) ; Patrao André (maître EPFL) ; Lacroix Hiéronyme (expert)

Porto renaît, elle se reconstruit. Aujourd’hui, après des années d’oubli et d’abandon, la ville s’extrait brutalement de sa torpeur. Ce changement radical, porté par un tourisme grandissant, favorise la spéculation immobilière: les bâtiments abandonnés et les friches se reconstruisent pour servir hôtels, airbnb et autres organisations touristiques. Les habitants peinent à se reconnaître dans cette transformation rapide. Le projet en prend le contre-pied et propose, au contraire, de valoriser les espaces vides en les rendant au public à travers la revendication du “droit à la ville”. Le projet investit un grand terrain vague, à l’arrière d’une façade orpheline de la rua Miguel Bombarda, où il développe un autre monde qui, de caché autrefois devient accessible, où les différents utilisateurs – habitants et nouveaux venus – sont plongés dans un univers “d’azulejos”, d’acier et de pierre. Ces éléments composent un étrange mélange, entre l’existant et le nouveau, et proposent un moment “surréaliste” dans cette ville qui se transforme. Une structure rappelant les “ilhas”, constructions traditionnelles de Porto, traverse le terrain de part en part pour amener les visiteurs vers un théâtre, une place publique et une piscine naturelle. Au coeur de la ville, ce lieu mélange les personnes: joueurs de cartes, baigneurs, badauds et touristes. Associant quotidienneté et fête, c’est un moment urbain adaptable entre frénésie et sérénité.