Legrand Ch.

2018.075

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Legrand Charles

Architecture hybride et légère en bambou.
Un pavillon public polyvalent à Hô-Chi-Minh-Ville, Vietnam.

Groupe de suivi
Huang Jeffrey (dir. pédagogique) ; Fivet Corentin (prof.) ; Ortner Frederick Peter (maître EPFL) ; Lütjens Oliver (expert)

Situé dans le parc populaire Le Van Tam, au cœur de Hô-Chi-Minh-Ville, ce pavillon d’une surface de 1750 m² souhaite devenir un nouveau centre culturel urbain. Il est un lieu d’appropriation libre et de rencontres; son usage polyvalent lui permet d’accueillir des événements culturels festifs, culinaires, improvisés ou programmés, mais aussi servir d’espace de divertissement dans le quotidien des habitants. Pensé comme une plate-forme ouverte en libre accès, ce pavillon est hybride en ce qu’il combine approche paramétrique de conception et réalisation par des techniques de construction vernaculaires en bambou. Le projet devient ainsi le témoin d’une alliance entre les pratiques du passé et celles du futur, à l’image de cette ville à forte identité historique, mais qui connaît, depuis peu, un extraordinaire renouveau. Il démontre le potentiel d’une architecture “éco-efficace”, capable de faire évoluer le langage architectural contemporain entre ordinaire et extraordinaire. Véritable symbole d’une synergie des savoirs-faire entre architecte, ingénieurs et ouvriers locaux, il offre un changement de regard sur l’architecture légère et écologique. Il devient une démonstration du faire plus avec moins, du raisonner globalement, agir localement en mettant l’homme, la nature et la technologie au sein d’une architecture recyclable et “cultivable”, dotée d’un possible caractère éphémère sans impacter le site.