Lehmann E.

2018.076

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Lehmann Eliane et Simsar Parik

« Musayelyan »: reconstitution de l’identité et revalorisation d’un village en Arménie.

Groupe de suivi
Lamunière Inès (dir. pédagogique) ; Pedrazzini Yves (prof.) ; Apotheker Xavier (maître EPFL) ; Deuber Angela (expert)

En 1991, l’Arménie subit la chute de l’Union Soviétique et de nombreuses traces de l’effondrement de ce système sont encore visibles aujourd’hui. Les villes ont repris leurs activités, mais les campagnes sont laissées à l’abandon. Les infrastructures sont inexistantes ou vétustes suite à l’emploi de matériaux de mauvaise qualité. Le village de Musayelyan est représentatif de cette précarité. Les habitants exercent l’agriculture et l’élevage en famille, ou ils travaillent dans la fromagerie datant de l’ère soviétique, un bâtiment fortement abîmé par le violent séisme de 1988. Le village est situé à 2000 m d’altitude et le climat alterne chaleurs estivales extrêmes et hivers rigoureux et enneigés. L’ambition du projet est d’offrir à ce village des infrastructures et des bâtiments à caractère public qui s’inscrivent dans les traditions locales tout en générant des connexions à l’échelle régionale. L’église est reconstruite à son emplacement d’origine, dans l’ancien village. La fromagerie est elle aussi reconstruite et une bergerie, ainsi qu’une école et des laboratoires de recherche viennent compléter cet ensemble régional dédié à la production du fromage. D’autres programmes publics, tels que salle communale, bibliothèque et commerces, s’insèrent dans le village. Le système constructif et l’expression des bâtiments, qui allient l’usage de matériaux locaux au génie parasismique, génèrent une identité visuelle commune.