Menny Th.

2018.082

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Menny Thibaut

« Qui sème le vent récolte le tempo » – Saint-Malo (F). Le Môle des Noires: protéger, profiter et produire.

Groupe de suivi
Fivet Corentin (dir. pédagogique) ; Keller Thomas (prof.) ; Maréchal François (maître EPFL) ; Ménard Raphaël (expert)

Aujourd’hui, la troisième transition industrielle et écologique, qui s’amorce pour les 50 .prochaines années, demande à notre génération d’architectes de fédérer davantage autour de l’acte du projet. Ce dernier ne peut plus être d’ordre purement urbain, énergétique, ou même culturel ; il est devenu un questionnement pluriel, regroupant l’ensemble des disciplines polytechniques et sociales autour d’un même enjeu : inventer, programmer et formaliser l’hybridation de nos paysages, urbains comme ruraux, dans un contexte de résilience locale de plus en plus nécessaire et au sein d’un réseau de communication globale de plus en plus vaste.
Forte de ce constat, l’opération présentée ici vise à ériger Saint-Malo comme le témoin particulier de nombreuses problématiques fondamentales que posent aujourd’hui les territoires du littoral, français comme international :
Comment mieux se protéger du risque de submersion marine, qui ne cesse de s’accentuer, avec d’un côté la montée des eaux, de l’autre l’intensification des risques naturels ?
Quel modèle mettre en place pour tirer parti du potentiel exceptionnel qu’offre le territoire de l’estran, afin de “récolter”, stocker puis échanger localement de l’énergie propre et abondante ?
Pourquoi pas faire de nos infrastructures collectives de belles architectures d’usage quotidien, au profit du riverain tout autant que du voyageur ?
Bienvenue à bord de Saint-Malo !