Milosevic I.

2018.084

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Milosevic Ivana

De la « Divine Comédie » à l’Existentium: quartier agricole à Romanel-Vernand-Cheseaux (VD).

Groupe de suivi
Gargiani Roberto (dir. pédagogique) ; Van Gerrewey Christophe (prof.) ; Lampariello Béatrice (maître EPFL) ; Lacroix Hiéronyme (expert)

Mêlant espaces naturels, cultivés, habités et industriels, le paysage de Romanel-Vernand-Cheseaux est très diversifié. Ce site est appelé à connaître une future densification, exigée, dans la région lausannoise, afin de répondre à l’augmentation à venir de sa population. Le projet se situe dans un contexte marqué par la volonté de concilier la densité bâtie, requise par la future urbanisation, avec la sauvegarde des surfaces d’assolements présentes sur le site. Ainsi, le projet propose un quartier agricole associant bâtiments de logements, espaces publics productifs et non productifs. Le projet vise à devenir un nouvel Eden pour la région de Lausanne où la “Divine Comédie” sert d’outil principal de conception, en appliquant une méthode comparable à celle de Terragni pour le Danteum. La métrique lyrique des vers de Dante règle la structure du projet, tandis que le contenu narratif des chants qui décrivent l’Eden est évoqué en son intérieur. L’Eden est le cadre d’un conte architectural, un spectacle théâtral dans lequel sont représentés l’habiter et le cultiver, où les gestes simples de la vie quotidienne sont racontés. Alors, le projet devient une mise en scène de la Comédie Humaine, où architecture et narration se mêlent pour exprimer l’existence de l’Homme. Existentium sera le titre de ce spectacle sur l’existence. Comme le Danteum, l’Existentium se nourrit de la “Divine Comédie”, en mettant en scène le ”cammin di nostra vita” (Dante Alighieri, La Divina Commedia, Inferno, chant I, v.1).