Würzer S.

2018.121

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Würzer Sophie

Métissage urbain.
Industrie textile, FabLab et logements aux Charmilles, Genève.

Groupe de suivi
Gugger Harry (dir. pédagogique) ; Fröhlich Martin (prof.) ; Clément Augustin (maître EPFL) ; Lütjens Oliver (expert)

La production textile et vestimentaire, dont les coûts de réalisation et les impacts environnementaux sont largement méconnus en Occident, figure parmi les branches industrielles les plus critiques. Cette ignorance est soutenue par la désindustrialisation des centres-villes menant au ralentissement des échanges socio-économiques. Le cas de Genève illustre cette tendance de façon extrême. Toutefois, la transformation prévue d’un ancien site industriel aux Charmilles présente actuellement les atouts indispensables à l’introduction de ce secteur, dans le but d’en augmenter la visibilité et de dynamiser les interactions grâce à une nouvelle mixité urbaine. Puisque l’Etat de Genève impose au propriétaire d’ajouter 150 logements au bâtiment industriel envisagé, le projet propose de respecter cette demande tout en préservant une partie de l’existant. Les structures présentes offrent des espaces adaptés à la production textile ainsi qu’à un FabLab pour la création de vêtements dans un cadre éducatif lié à la HEAD. Des programmes complémentaires relient les entités industrielles et les logements. En réponse à la densité requise, les espaces publics sont créés pour encourager les rencontres des différents acteurs et offrir une vitrine sur la fabrication textile. Ainsi, en alliant diverses activités industrielles, manufacturières et des logements au sein d’un même projet, l’objectif est de relever le potentiel de métissage découlant de la nouvelle industrialisation du XXIe siècle.