Gomes Magalhaes B. F.

2014.032

Contacter l’auteure ou la coordination du PDM pour accès aux archives.

Gomes Magalhaes Bruna Filipa

Lausanne en transversal. La promenade comme lien et lieu.

Groupe de suivi
Marchand Bruno – Cogato Lanza Elena – Joud Christophe – Racine Jean-Bernard

 

«Lausanne est le contraire d’une ville plate, pour le coeur, et pour la figure. C’est une ville capricante […]». Jacques Chessex La pente fait partie intégrante de l’identité de Lausanne, montées et descentes sont à la fois le support physique et la dynamique du déplacement dans la ville. Outre la richesse des événements produite par cette configuration, les aléas du relief fabriquent aussi des situations où le réseau des cheminements piétons peine à se poursuivre. Ruptures topographiques et césures infrastructurelles engendrent des discontinuités de parcours auxquelles ce travail tente de trouver une nouvelle forme de réponse. L’intervention explore la possibilité d’une liaison entre les quartiers situés de part et d’autre du plateau ferroviaire de Sébeillon – désaffecté à l’avenir – par le franchissement du dénivelé et du chemin de fer positionnés en contrebas. Le site se présente comme le point d’intersection de deux parcours: une promenade paysagère Nord-Sud, entre “le vert et le bleu”, et une future “balade ferrée” Est-Ouest, entre Renens et Lausanne. L’intention initiale se concrétise par une topographie artificielle qui s’exalte pour générer à la fois un lien et un lieu. Cet artefact s’enroule autour d’un équipement socio-culturel, sportif et de loisirs, pour devenir un dispositif de promenade, urbaine et architecturale, extérieure et intérieure. Le projet propose ainsi une nouvelle séquence de promenade dans la ville: une expérience spatiale et cinétique.