Noel M.

2015.074

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Noel Martin et Smith Thibault

Logement nomade pour un berger transhumant en Suisse.

Groupe de suivi
Dietz Dieter – Weinand Yves – Baur Raffael – Schraemli Andi

 

Le genre humain a continuellement basé sa vie sur la nécessité du déplacement comme moyen de survie. C’est dans nos gènes de chasseur-cueilleur-éleveur d’être nomade, de déplacer son habitat en fonction du climat et des ressources. Ces mouvements saisonniers ont sans cesse imposé à la construction mobile une flexibilité et une capacité d’adaptabilité. Ce travail donne une réponse de logement adaptée au mode de vie de l’un des derniers vrais nomades de Suisse, le berger transhumant. Le projet, présenté en dessins et sous forme d’un prototype construit à l’échelle 1:1, est constitué d’une charrette composée de trois boîtes, tirée par un âne. Le soir venu, le berger choisit un lieu pour passer la nuit. L’âne est alors utilisé comme force de déploiement et la charrette se transforme en une véritable machine à habiter. Les boîtes se décomposent, l’espace textile se déploie, laissant apparaître les commodités nécessaires au confort quotidien du berger: cuisine, assise, table, lit, douche … Le berger est, ainsi, bien installé pour affronter la rudesse des hivers suisses. Ce projet démontre que, par ses caractéristiques singulières de légèreté, d’éphémérité et de praticité, l’architecture en mouvement se distancie de l’architecture “sédentaire“. Elle se distingue, en particulier, par ses procédés de construction, ses subtilités de déploiement et par les matériaux utilisés pour la construire.