Sagnières M.

2015.004

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Allemand Letitia et Sagnières Marie

Les trottoirs de l’Elphinstone Estate. Scénario et stratégies de coexistence (Inde).

Groupe de suivi
Viganò Paola – Pedrazzini Yves – Baitsch Tobias – Milbert Isabelle

Il y a plus d’un siècle, alors que Bombay s’industrialise, les premiers pavement dwellers venus des campagnes investissent ses trottoirs pour servir de main-d’oeuvre bon marché. Malgré de régulières évictions, nombreux parviennent à s’établir. Leur habitat précaire et vulnérable est paradoxalement doté d’une grande résilience. Progressivement, planches, tôles voire briques remplacent les bâches et composent des abris pérennes. Ce phénomène s’est particulièrement développé le long du port marchand, notamment à l’Elphinstone Estate, qui accueille plus de dix mille personnes contre ses entrepôts. Une situation au coeur de la ville et un taux de scolarisation élevé y favorisent aujourd’hui une mobilité sociale. Pourtant, les volontés spéculatives d’ouvrir le port au public pourraient mettre à mal cet équilibre. Le scénario potentiel du passage à une économie de services, intégrant des fonctions destinées à une clientèle aisée, questionne la coexistence des extrêmes et leurs bénéfices mutuels à l’échelle du site et du quartier. Des stratégies de compression et de dilatation, allant parfois jusqu’à l’éviction ou la colonisation, répondent à une simulation de nouvelles confrontations spatiales et temporelles. C’est en utilisant des qualités intrinsèques à ce mode d’habiter – l’adaptabilité et l’évolution incrémentale – que le projet guide et met en lumière le développement d’un patrimoine tant formel qu’informel au bénéfice d’une ville plus inclusive.