Gauthiez A.

2016.036

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Gauthiez Antoine

Espaces collectifs, vie communautaire: une école de cuisine à l’abbaye de Bonmont (Chéserex, VD).

Groupe de suivi
Ortelli Luca (dir. pédagogique) ; Cogato Lanza Elena (prof.) ; Lampariello Béatrice (maître EPFL) ; Mestelan Patrick (expert)

 

A mi-chemin entre les domaines publics et privés, l’espace collectif est parfois perçu comme résiduel. Cependant, il peut aussi constituer un thème de projet, structurant et essentiel. L’espace collectif s’y apparente ici à l’espace du collectif, de la communauté. Là où l’énoncé théorique explorait, à travers plusieurs expériences communautaires historiques, la relation entre l’architecture et les pratiques de groupes, le projet, quant à lui, propose l’application de ces études sur le site de Bonmont, à Chéserex, Vaud. L’ancienne abbaye cistercienne de Bonmont, fondée au XIIe siècle, a hébergé durant plusieurs siècles une communauté monastique. Sécularisée en 1536, après la conquête bernoise, elle servit d’exploitation agricole. Privatisés dans les années 80, les domaines de l’abbaye, sont aujourd’hui utilisés comme terrain de golf. Le projet propose une réappropriation de l’ancienne abbaye en une école pour apprentis cuisiniers. Constitué à la fois de logements et d’équipements éducatifs, il se veut un moyen de rassemblement, avec pour objectif le “bon” goût. S’inspirant des typologies cisterciennes et de projets du XXe siècle – Les 200 colonnes d’Alger de Fernand Pouillon; l’abbaye de Vaals de Hans van des Laan –, il explore la figure de la cour, comme outil projectuel et espace de la communauté.