Nebel P.

2016.062

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Nebel Pierre

Transformation de la Barralhaus sur le Simplon. Habiter le mur.

Groupe de suivi
Braghieri Nicola (dir. pédagogique) ; Gargiani Roberto (prof.) ; Meystre Olivier (maître EPFL) ; Guitard Julien (expert)

 

Proche du col du Simplon se trouve un bâtiment dont la forme particulière intrigue le voyageur de passage: cent-vingt mètres de long, sept mètres de larges et douze mètres de haut. Depuis son abandon par l’armée, des études sont en cours pour trouver à cet édifice une nouvelle fonction. Classé en bien d’importance régionale, le service d’archéologie conseille d’en conserver l’aspect extérieur et le gros-oeuvre. Voilà le point de départ de notre projet. Afin de retrouver la fonction originale du bâtiment, notre idée est de transformer l’édifice en centre de séminaire et de coworking pour des personnes qui cherchent un cadre propice au développement de leurs projets. Notre démarche repose sur un premier postulat: la force du bâtiment tient entre les deux murs de pierre parallèles. C’est donc la seule chose à conserver à tout prix. Afin de créer un espace continu sur la longueur du bâtiment, il faut ainsi éviter de placer des murs transversaux. Or, statiquement, il est impossible que ces deux murs tiennent debout seuls. Nous proposons donc de doubler l’intérieur avec un mur de béton étagé. La différence d’épaisseur des murs entre le bas et le haut du bâtiment, induite par les renforts de béton, différencie alors trois espaces: le rez plus sombre pour le travail, le 1e étage pour le séjour et le 2e étage plus lumineux pour le repos, le tout surmonté d’une toiture métallique légère posée sur les renforts intérieurs afin de laisser les murs existants libres.