Prokos A.-I.

2016.068

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Prokos Antonios-Isaak

Tente – 00.

Groupe de suivi
Geers Kersten (dir. pédagogique) ; Gargiani Roberto (prof.) ; Zanderigo Andrea (maître EPFL) ; Charbonnet François (expert)

 

1. Observations: Clarté imaginée / Hybrides abondants Optimisation essayée / Gâchis omniprésent Futur espéré / Présent éternel Moyens manquants / Médiation possible Idées illusoires / Intentions urgentes. 2. Hypothèse: La tente comme source constante de force architecturale non-idéale. Un canon d’architecture radicalement pragmatique / prudemment radical. Trois problématiques imbriquées pour l’architecture: Périmètre, Enveloppe, “Choses’’. 3. Expérience: Propriété de l’état Grec à Hellenikon (Athènes). Méthodologie: Démolition/ Travaux publics < 3% du budget. Eléments à vocations multiples. Accent sur la faisabilité financière et la flexibilité d’usage. 4. Résultat Le projet d’un minimum. 3+1 thèmes: (1) un ensemble de nouveaux bâtiments linéaires. (2) Une série d’artéfacts préexistants réaménagés. (3) Distribution de ressources sur un communal plat. (4.x) Possibilités d’occupation. Élaboration d’exemples pour chacun des thèmes: (1) bâtiment qui enjambe l’avenue Poseidonos. (2) transformation du terminal d’Eero Saarinen en bibliothèque nationale. (3+4.1) communal plat comme espace vert. (3+4.2) communal plat comme camp d’accueil. (3+4.3) communal plat comme centrale solaire CLFR. 5. Conclusions: L’ambition de l’hypothèse demande un corpus d’expériences plus vaste pour être irréfutablement validée. Les résultats de cette application ’00’ constituent une base encourageante, avec une causalité défendable entre l’hypothèse et la stratégie du projet dans ses moments les plus réussis.