Zürcher L.

2016.089

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Zürcher Loïc

Ecotone. Un observatoire pour les bois du Jorat.

Groupe de suivi
Weinand Yves (dir. pédagogique) ; Lévy Jacques (prof.) ; Hatt Fred (maître EPFL) ; Cauderay Pierre (expert)

 

Dès 2019, afin de répondre au besoin de nature croissant des habitants urbains, les bois du Jorat se verront attribuer le statut de Parc Naturel Périurbain. L’idée du parc naturel, avec son cadre légal, ses limites territoriales claires et ses restrictions en matière d’accès, perpétue l’ontologie occidentale classique où l’homme est tenu à distance d’une nature qui se veut idéale. Le projet questionne ce rapport au territoire et propose une ontologie des relations au détriment de l’opposition. Il établit une nature intermédiaire qui réunit trois types de représentations. Pour permettre l’observation astronomique, une clairière s’ouvre vers le ciel et incarne une ”nature-artefact”, modelée par l’homme et la technique. A la limite de cette dernière, une lisière étagée est façonnée afin de favoriser la diversité du vivant. Elle exprime la “nature-poïesis” qui s’assimile à un organisme créateur contenant ses propres principes. Finalement, une infrastructure dédiée à l’observation traduit la “nature-habitat”, où l’expérience transcende la séparation entre le sujet et l’objet.