Roulin E.

2016.051

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Machado M. Cristina et Roulin Elodie

Au boulevard des Artisans. Le potentiel des friches urbaines exploré à Morat.

Groupe de suivi
Rey Emmanuel (dir. pédagogique) ; Kaufmann Vincent (prof.) ; Laprise Martine (maître EPFL) ; Kramp Adrien (expert)

La régénération des friches urbaines est aujourd’hui reconnue comme l’une des stratégies de densification et de revitalisation urbaine. Jusqu’à présent, les grands centres ont été les principaux lieux de démonstration de ce phénomène. Aujourd’hui, notre projet traite un potentiel encore inexploré: les friches dans les centres isolés. Ces villes, de taille modeste possèdent autant d’atouts qualitatifs que quantitatifs et constituent un intérêt urbain grandissant. Suite à une analyse fine du territoire suisse, nous avons porté notre intérêt sur la ville de Morat et ses friches. Implantée dans une région riche en culture et coutumes, Morat est appréciée pour le charme de sa vieille-ville et sa beauté paysagère. Le choix du site, une friche contiguë à la voie ferrée, a été motivé par son emplacement stratégique au sein de la ville. La mise en place du boulevard des Artisans, qui constitue l’espace public du nouveau quartier, génère un pôle complémentaire au bourg en alliant habitat et artisanat. Au cœur de ce dernier, le ruisseau de la Prehl autrefois caché de tous, est remis à ciel ouvert. La nature, principal attrait d’un centre isolé, est valorisée à travers un parc habité qui contrebalance la caractéristique minérale de la vieille-ville. La mobilité douce domine dans le quartier et s’étend au-delà par le biais d’une passerelle piétonne au-dessus des rails. A travers ce projet en centre isolé, nous souhaitons dresser un exemple d’un nouvel essor dans la régénération des friches.