Clivaz G.

2011.019

>> voir le projet intégral sous forme numérique

Clivaz Guillaume
Kravtchenko Youri

Autour d’Edward Hopper. Des tours au Kreis, 5, de Zurich.

Groupe de suivi
Staufer Astrid – Gilot Christian – Jenatsch Gian-Marco – Steinmann Martin

Façade

Séduction new-yorkaise, ville européenne. Tantôt adulée tantôt honnie, la ville haute, “les tours”, porte en elle les sentiments les plus exacerbés. Sur le paquebot du retour d’Amérique, les modernistes ont eu le temps de raffiner la nouvelle utopie. Le détournement cartésien produisit des typologies ingénieuses souvent en périphérie des villes: le détournement devint détachement. Pourtant après les tours issues du libéralisme américain et celles du détournement européen, il existe des tours que nous avons qualifié “d’assimilées”. Elles sont capables de s’intégrer dans un tissu urbain de ville et referment en elles un bouillonnement américain: cet inconscient projeté que nous partageons tous. A y regarder de plus près, les images d’Edward Hopper pourraient bien être des scènes zurichoises: celle du Kreis 5 en pleine expansion. Les tours sont alors extraites depuis l’intérieur même des tableaux puis assimilées dans leur contexte.

Photo-montage

Perspective extérieure

Plan